Gran Familia Séville, appel de détresse

GRAN FAMILIA APPELLE A L’AIDE DESESPEREMENT…
LES CROQUETTES VONT MANQUER.
LES VETERINAIRES SONT PAYES EN RETARD et menacent de suspendre les soins.
DEUX MOIS DE LOYER EN RETARD.

Bien que GEE leur ait envoyé 1600 € de dons en deux mois grâce à de généreux donateurs, c’est une goutte d’eau pour assurer les frais de nécessité vitale qui s’accumulent. Le coronavirus qui sévit en Espagne rend la situation encore plus difficile car il touche aussi les familles des Bénévoles.
Nous faisons de nouveau appel à votre générosité.
UN EURO DE CHAQUE DE NOS 7800 AMIS PERMETTRAIT DE SAUVER LE REFUGE…
NE FERMONS PAS NOTRE COEUR A CET APPEL DESESPERé. Merci.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *